1292288924617

Avis de tempête

René Piquet

Le suicide français. Le succès de librairie de ce livre est indéniable. Les raisons ? Le récit, la fresque couvrant plusieurs décennies de la vie de la société ?  Non.

Non, je ne le crois pas, surtout après avoir lu les 500 pages de ce livre d’Eric Zemmour. Combien de lecteurs sont allés au terme de cette volumineuse publication ?  Non, les raisons du succès sont ailleurs. Sans doute la rencontre d’une pensée profondément conservatrice avec le désarroi, réel et compréhensible, de nombreux citoyens.

Les faits cités, divers et nombreux, qui fondent l’argument de l’auteur sont certes connus – même si leur choix, leur interprétation, leur relation, sont plus que souvent discutables – mais Eric Zemmour, les utilise pour justifier une démonstration, à mes yeux, très dangereuse. Il rejette de manière frontale, au nom de ce qui ne va pas, les aspirations et les besoins les plus nobles de la personne humaine. Partage, fraternité, générosité, respect de chacun, ne trouvent aucune place dans son regard qui ne sélectionne que les vieilles et lourdes attitudes peureuses et restrictives.

Tout, chez lui, conduit au rejet de l’autre. Le « pour soi » égoïste étouffe « l’offre d’asile » que l’on doit à autrui pour être soi-même plus riche d’une forte humanité. Rien, aux yeux de Zemmour, ne vaut. Sauf les murs, les tranchées, les portes fermées. Le système capitaliste qui domine, qui régente tout – les choses et les hommes –  » dans les eaux glacées du calcul égoïste « – ( formule de Marx que l’auteur utilise pour mieux la pervertir ) n’a aucune raison de s’inquiéter d’un livre « qui se veut un brûlot ».
Un bref extrait illustre bien la pensée d’Eric Zemmour. elle concerne l’ancien maire de Paris, Delanoê :   » son successeur socialiste  ( l’auteur parle avant de Chirac ) refusant le cumul des mandats, ami du show-biz et ancien publicitaire, habitant la Butte Montmartre, par ailleurs homosexuel assumé, annonçait le Paris du XXI siècle, tertiarisé, boboïsé, diplômé, écologisé, piétonnisé, « velibisé », féminisé, mondialisé, dépolitisé, métissé, communautarisé. Après Delanoê, deux femmes sollicitèrent en 2014, sa succession. Comme une évidence… »

Un phénomène de rejet de l’autre plus que préoccupant. Un véritable avis de tempête.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>