12689713

Tirer des plans sur la comète

Les proverbes comme les expressions courantes semblent relever d’un bon sens enraciné dans la nuit des temps.

Imaginer tirer des plans sur une comète ? Vraiment impossible, cela semblait évident ! Jusqu’à l’exploit de Rosetta et de Philae que nous venons de vivre en direct. Belle incitation à contester la fallacieuse opposition de l’idéal du rêve à la contrainte du réel.

L’extraordinaire  maitrise des  lois de la gravitation a rendu le rêve accessible, et l’étonnante qualité des images reçues a permis à chacun d’en apprécier la pleine réalité,  en  noir et blanc.

Faudrait-il, pour donner vie à un autre futur humain, renoncer à « rêver en couleur », comme disent les québécois ? Ou, tout au contraire, chercher dans la richesse des réalités humaines les ressorts libérateurs du  possible ?

« Triste époque, disait Einstein, où il est plus difficile de briser un préjugé qu’un atome »…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>