Clin d’œil invité : Michel Rogalski

Climat, la lettre qui change toutRI103Couverture

A l’approche de la prochaine Conférence de Paris sur le climat – laCOP 21 -, milieux associatifs et partis politiques s’emploient à accompagner l’événement à coups de déclarations et prises de positions reflétant un arc-en-ciel de postures.

Dans la société civile un mot d’ordre semble s’être imposé, fier de sa radicalité : « Changeons le système, paS le climat ».

Pub GUE:NGL

Que beaucoup pensent qu’il est nécessaire de pointer les responsabilités et notamment les logiques d’un système économique qu’il convient de renverser relève du bon sens. A condition de garder en tête la spécificité du climat en tant que bien commun ayant vocation à concerner toute la population. Sans prendre le risque donc d’écarter inutilement des combats nécessaires tous ceux qui ne brandiraient pas un passeport anti-système. A condition également de ne pas oublier que la problématique climat est marquée par son caractère d’urgence qui impose un agenda beaucoup plus immédiat que celui du changement de système. Confondre les temporalités exposerait au risque de minimiser l’urgence du risque.

Lorsqu’il s’agissait de défendre la paix – autre bien commun – il n’était pas demandé aux foules qui descendaient dans la rue de s’approprier une analyse des complexes militaro-industriels et de leurs relations avec le système économique. Chacun venait sur la base de ses motivations : éthique pour le monde religieux, sociale pour les syndicats, etc…

Le Groupe de la Gauche Unitaire Européenne (GUE/NGL) au Parlement européen s’est impliqué à travers des panneaux publicitaires dans la presse par le mot d’ordre suivant :

« Changeons le système paR le climat »

Invite plus ouverte et plus responsable. Comme quoi, une simple lettre peut tout changer. Cela mérite un débat sur la façon d’approcher les luttes sur les biens communs.

Michel Rogalski

Economiste (Centre international de recherches sur l’environnement et le développement / CNRS-EHESS) – Directeur de la revue Recherches internationales.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>